Suivre Panalpina France

Tilkal, première plate-forme d'identité numérique pour les produits physiques

Actualité   •   juin 18, 2017 12:30 CEST

L’Innovation Lab de Panalpina France a pour mission d’identifier, d’évaluer et de présenter à ses clients des solutions innovantes pouvant apporter de la valeur ajoutée à leur supply chain.

Panalpina vous présente Tilkal, la première plate-forme d'identité numérique pour les produits physiques.

Tilkal s’inscrit dans la démarche blockchain. La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations. Elle s’apparente à un grand registre, enrichi et partagé par l’ensemble des acteurs d’un réseau, ici la supply chain, où il est impossible de modifier une information sans le consensus de tous les acteurs de ce réseau. Les registres numériques distribués promettent de réinventer l’idée de confiance en rendant possible des systèmes de notariat (c’est à dire l'enregistrement inaltérable des différentes étapes de l’évolution) désintermédiés et décentralisés.

Une masse d’informations inexploitée

Les supply chain se sont globalisées et fragmentées depuis les années 2000, multipliant les dispositifs de traçabilité (Code EAN, QR Code, RFID, numéro de série, IMEI…) et rendant impossible de tracer un produit physique de bout en bout de la chaine. La rupture de continuité de l’information qui en résulte a permis le développement rapide et généralisé de la contrefaçon et plus généralement généré un sentiment de suspicion chez le consommateur.

Alors que la masse d'informations issue de la supply chain s'est amplifiée, elle reste confinée à chaque intervenant. En clair, dans pratiquement aucune industrie, il n’existe une connaissance consolidée fiable du cycle de vie réel d’un produit, que ce soit sa localisation à un instant T, ses conditions de transport, son lieu de vente ou son reconditionnement éventuel.

Tilkal propose la première plate-forme d’identité numérique pour les produits physiques. Inviolable et décentralisée au sein de blockchains privées, cette identité numérique permet de consigner et de notariser toutes les informations de cycle de vie des biens telles que déclarées par les acteurs ou les capteurs. Les bénéfices sont multiples :

  • Analyse à grande échelle des données de la supply chain, dans un objectif d’optimisation et de sécurisation de bout-en-bout,
  • Matérialisation des engagements de développement durable pour en faire des caractéristiques différentiantes car démontrables concrètement et précisément,
  • Création d'une nouvelle conversation avec le consommateur basée sur la transparence et la confiance.

En quoi une plateforme d’identité numérique présente-t’elle un bénéfice pour votre supply chain ?

En premier lieu, la plate-forme Tilkal permet d'établir de la confiance là où elle fait défaut. Appliquée par exemple à l’industrie pharmaceutique, l’intérêt majeur est la traçabilité de bout en bout des produits, du fabricant au consommateur. D’abord pour fournir au consommateur la transparence qu’il réclame sur ce qu’il consomme et dont il veut pouvoir juger de la conformité à ses critères de santé ou d’éthique. Ensuite, pour lutter contre l’incroyable croissance de toutes les formes de contrefaçons qui touchent toutes les industries.

La question n’est donc pas d’imaginer un nouveau traqueur universel, qui reste une chimère, mais d’établir la continuité de l’information. Tout l’enjeu est de créer une identité numérique du produit, constituée de son cycle de vie consolidé. En étant indépendante et de nature différente du marquage physique, elle crée les conditions d’une véritable « authentification forte » du produit.

L’innovation de Tilkal réside dans sa capacité à être en mesure d’agréger l’information en provenance de multiples sources (un code barre, une puce rfid, la validation d’un bon de commande, une sortie de caisse…) pour reconstituer et consolider le parcours du produit durant sa vie.

A partir d’une identification unique marquée sur le produit, les actions sur ce produit sont déclarées à chaque étape de la supply chain, depuis la production jusqu’à l’utilisation finale : par exemple la provenance, l’origine, les conditions de fabrication ou de stockage, la mise sur une palette, le transport dans un conteneur, etc. En bout de chaine, l’identité numérique ainsi constituée peut être lue par un consommateur avec un smartphone, en s’appuyant sur le marquage unique du produit (par exemple un QR code).

Pourquoi la « blockchain » ?

Chaque intervenant de la supply chain est le producteur de sa propre information de tracking. Tout l’enjeu consiste à permettre le partage des informations relatives à son activité, sans pour autant dévoiler des informations confidentielles, d’où l’intérêt de la blockchain.

Les questions de confidentialité et de consolidation décentralisée amènent naturellement à l’idée d’un registre numérique décentralisé ou blockchain. D’un point de vue fonctionnel, la technologie blockchain peut être vue comme une base de données distribuée, qui enregistre les transactions séquentiellement dans le temps et interdit leur modification ultérieure.

Une fois validé, il devient vite très difficile de modifier un bloc, et donc les transactions qu’il contient. La collecte des informations auprès de chaque intervenant de la supply chain se fait localement au sein de son système d’information.

On utilise ainsi la blockchain pour créer la confiance en deux choses : l’origine de l’information et sa non altération, son intégrité dans le temps. Ainsi les technologies de registre numérique distribué, ou blockchain, apportent une brique de confiance.

En quoi la confiance dans l’identité numérique du produit constitue- t’elle un bénéfice pour le client final ?

Grace à cette immutabilité, on peut utiliser des algorithmes d’analyse des cycles de vie des produits tels que déclarés par les intervenants d’une supply chain et y détecter les signaux faibles caractéristiques d’anomalies, quelle que soit leur nature (dysfonctionnement, malveillance, irrégularité, non qualité, etc).

Quelques exemples concrets pour illustrer cette technologie :

L’industrie du Luxe dépense des fortunes pour lutter contre la contrefaçon de ses produits. Pouvoir garantir l’identité numérique du produit permet de restaurer la confiance en assurant que le produit que l’on tient en main est bien sorti des ateliers de fabrication du créateur, a transité par les canaux de transport officiels, a rejoint un réseau de distribution homologué et a fait l’objet de toutes les attentions requises durant l’ensemble de ces phases.

Dans l’univers Pharmaceutique, il est ainsi possible de tracer l’origine des composants et garantir la qualité de la molécule active, assurer que le produit n’ait pas fait l’objet d’une rupture de la chaine du froid et s’assurer que le revendeur est bien habilité à distribuer le produit en question.

Dans l’industrie Agro-alimentaire, c’est l'histoire du produit qui devient partageable : des conditions d’exploitation des matières premières à l’élevage des animaux, de la fabrication au transport, on peut démontrer au consommateur la maîtrise, la pertinence et l’excellence d’une filière qualité.

L’identité numérique peut trouver un champ d’application dans quasiment toutes les industries, que ce soit pour des pièces détachées automobile, l’industrie pharmaceutique, l'optique, l’industrie horlogère, la parfumerie…

Tilkal permet de rassurer le client final sur le fait qu’il paye le juste prix pour un produit original.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Commentaire